Archives du mot-clé urbanisme

La Défense – Urbanisme : la justice donne tort au préfet (Le Parisien 21.12.2011)

Publicités

Une nouvelle qualité de vie…

Entre 1972 et 1976 :  M. FOLLIASSON, architecte, a rêvé la Résidence des DAMIERS et l’a réalisé. Début d’une vraie « nouvelle qualité de vie ».

2011 : dans la même ville (Courbevoie), la même idée est reprise, le même concept, les mêmes vues sur Paris, Neuilly et La Défense, avec terrasses, loggias et grands balcons, etc. 

Aujourd’hui, M. FOLIASSON n’est plus mais son travail fait des émules, 35 ans plus tard…                                                                                                                                     Alors, obsolète la Résidence des DAMIERS ? A qui veut-on faire croire ça ?

Pour mettre un terme à une énième rumeur

Droit de réponse sur la prétendue « nécessité » de démolir la Résidence !

Nous proposons évidemment le contraire :                                                                             A savoir, que soit enfin fait les travaux de ravalement (en 35 ans d’existence, les DAMIERS d’ANJOU-INFRA et les DAMIERS de BRETAGNE n’en ont jamais connu aucun !) et d’entretien afin que soient confortablement loger les personnes désireuses de vivre à cet endroit.

Sachant que la qualité de cette construction ne trouvera pas d’équivalent, il est totalement absurde de vouloir détruire du beau et du solide pour mettre à la place du… n’importe quoi !                                                                                                          Nous avons d’ailleurs l’encouragement de nombreux urbanistes.

« Pièces à conviction » en replay

Voici le lien qui permet de voir ou de revoir l’émission diffusée le 20 avril 2011, « Logement : du luxe à la galère » : 

http://programmes.france3.fr/pieces-a-conviction/
 à  partir de 00:12:34.    

Important ! Le reportage consacré au projet Hermitage Plaza, aux habitants de la Résidence des Damiers, et donc à La Défense 1 (92400 Courbevoie), a été enregistré en janvier 2011. Il y a 3 mois… Depuis, la situation a évolué. De plus, le sujet traité n’aborde qu’un seul aspect de la situation. La parole n’est que très peu donnée aux habitants malgré le nombre d’interviews accordé, les recours en justice ne sont pas évoqués, etc. La situation réelle n’est donc pas exposée.