Archives du mot-clé Patrick Devedjian

« Qu’on puisse lancer nos tours » – Le Parisien 02.01.2012

« La France est le pays des droits de l’homme (…) »… Parfaitement, la France est le pays des droits de l’homme, et donc celui des droits des citoyens. Et nous comptons bien sur le fait que la France mérite et garde son titre.

Cette phrase convient tout à fait au contexte dans lequel les habitants sont plongés de force, et au contexte des lois françaises avec lesquelles ils se défendent.

Nous savons donc gré au Président de la société HERMITAGE, auteur de cette phrase, de reconnaître, implicitement, la condamnation dont fait l’objet sa société, sa filiale SNC LES LOCATAIRES et la société LOGIS-TRANSPORTS – condamnation prononcée en octobre 2011 par le T.G.I. de NANTERRE : « Interdiction de démolir ou de faire démolir la Résidence des DAMIERS ».

Par conséquent, ce n’est certainement pas la dernière occupante (des DAMIERS INFRAS) qui bloque ce projet. Mais… il est tellement plus facile de « personnifier » un problème aux yeux des autres que d’admettre publiquement les choses telles qu’elles sont…

En outre, nous ne doutons pas non plus que la Justice de notre pays -et le bon sens- finira par l’emporter.

 Article à lire ci-dessous:

« Qu’on puisse lancer nos tours »

EMIN SKENDEROVl PDG d’Hermitage

Publié le 02.01.2012, 07h00

 «C’est évidemment que l’on puisse lancer nos tours avec l’aide de l’administration, de l’Epasa et du conseil général à travers son président, Patrick Devedjian, que je considère comme un homme de grande stature. La mise en chantier de ces tours est un plus économique indéniable puisque, in fine, cela va permettre la création de 3000 emplois.

Ce sera sans doute un des éléments du succès économique des Hauts-de-Seine pour 2012. Quant à la dernière occupante qui bloque le projet, je n’ai pas de doute sur le fait que la justice finira par l’emporter. La France est le pays des droits de l’homme, il nous faut juste être patients. » – Le Parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/hauts-de-seine-92/qu-on-puisse-lancer-nos-tours-02-01-2012-1792207.php

 Qu’on puisse lancer nos tours 2012 01 02

EPADESA : Communiqué de Presse

A la suite de la publication de l’article de L’EXPRESS (article précédent), nous avons reçu un mail de l’EPADESA accompagné d’un communiqué de presse (ci-dessous en pdf).

« Bonjour,

Suite à votre communiqué en réaction à l’article de l’Express intitulé « L’Epad près de la faillite ? », rédigé par Benjamin Sportouch et publié le 23/11/2011, paru sur votre site internet, (en lien ci-dessous), nous vous prions de bien vouloir mettre en ligne sur votre site notre communiqué de presse (que vous trouverez en PJ), dans le but d’apporter éléments de réponse et éclaircissements sur les différents points traités dans cet article.

D’avance merci

Cordialement,

https://vivrealadefense2.wordpress.com/2011/11/23/lepad-pres-de-la-faillite/ »

2011-11-23 CP LEXPRESS REPONSE DB

« L’Epad près de la faillite ? », L’Express

L’EXPRESS.fr

« L’Epad près de la faillite? »

Par Benjamin Sportouch, publié le 23/11/2011 à 08:00

 L’Epad serait, selon Patrick Devedjian, tout près de la liquidation judiciaire.

AFP PHOTO/LIONEL BONAVENTURE

C’est Patrick Devedjian qui l’assure: l’établissement public en charge de l’aménagement du quartier de la Défense est « une bombe à retardement ».  

Patrick Devedjian l’assure: l’établissement public en charge de l’aménagement du quartier de la Défense (Epad), à l’ouest de Paris, est tout près de la liquidation judiciaire. Le président du conseil général des Hauts-de-Seine estime que l’Epadesa – fusion de l’Epad et de l’Epasa, aménageur de la ville voisine de Nanterre – paie une gestion désastreuse de l’Etat, qui se traduit par un « déficit structurel ». 

« La Cour des comptes y passe beaucoup de temps, il y a une accumulation de passifs, note-t-il. C’est une bombe à retardement » qui pourrait exploser « à partir de juin ». Devedjian avait été éjecté de la présidence en 2009 pour laisser la place au fils du chef de l’Etat – projet abandonné après un énorme tollé. Jean Sarkozy « ne le savait pas, mais l’Epad était un miroir aux alouettes », ajoute celui qui avait instauré une comptabilité à l’Epad. C’est la députée des Hauts-de-Seine Joëlle Ceccaldi-Raynaud qui est actuellement à la tête de l’Epadesa. 

http://www.lexpress.fr/actualite/indiscrets/l-epad-pres-de-la-faillite_1053924.html

et aussi : http://mobile.lepost.fr/article/2011/11 … fense.html
http://www.businessimmo.com/contents/16 … e-lepadesa

Présentation de « La Défense : un quartier d’affaires…»

 « La Défense : un quartier d’affaires au cœur du pouvoir »

Ce reportage, suivi d’un débat, a été présenté le vendredi 6 mai (à l’Agora, Nanterre) en présence de son auteur, Mme Constanty, devant un parterre composé d’une soixantaine de personnes, dont beaucoup de Courbevoisiens.

Afin de réaliser ce reportage, Hélène Constanty, journaliste, et Eric Chebassier, réalisateur, ont enquêté durant plusieurs mois sur La Défense.

Les auteurs dévoilent ce quartier unique en France, l’appétit qu’il suscite auprès des investisseurs mais aussi le désintérêt marqué par certaines compagnies qui préfèrent s’installer ailleurs au sein d’un univers moins minéral, plus humain.

Plusieurs acteurs de La Défense ont été interviewés dont : Philippe Chaix, Directeur de l’EPADESA; Jacques Kossowsky, Député-Maire de Courbevoie et Vice-Président de l’EPAD ; Patrick Jarry, Maire de Nanterre et Vice-Président de l’EPAD ; Patrick Devedjian, Président des Hauts-de-Seine et de Defacto ; Christian Pellerin, ex promoteur de La Défense qui revient sur le devant de la scène ; Guillaume Poitrinal, président d’Unibail-Rodamco ; Jean-Marc Besson, Beacon Capital Partners (tour FIRST) ; Roland Castro, architecte urbaniste ; Gilles Soulié, Hermitage ; etc. Des salariés et habitants de La Défense s’expriment également. 

Le dernier reportage est consacré à La Défense 1 – où il est encore question de « logements sociaux » alors qu’il s’agit d’immeubles privés occupés, acquis en 2001 par un bailleur social en dépit des lois en vigueur… Après le débat, une fois de plus agacés par cette désinformation, divers habitants (propriétaires et locataires) du site ont pu expliquer la réalité et la singularité de la situation à l’auteur.

 Le reportage sera diffusé sur :                                                                                            Public Sénat le lundi 16 mai 2011 à 22h30.                                                                  France 3 IDF le samedi 28 mai 2011 à 15h25.