Archives du mot-clé Le Figaro

« Les tours Hermitage à La Défense chahutées » Le Figaro 16 07 2012

Rectification pour nos lecteurs : il n’a jamais été proposé un sou aux propriétaires de la Résidence des DAMIERS. Seule l’ASL s’est vue proposée quelque argent (bien moins que 8 M€*) et quelques arrangements (chaudière, ravalement minimum de base), le tout étant en outre soumis à conditions.                                                                                                                                           *il y a du y avoir confusion : 8 M€ est la somme que réclame le groupe Hermitage à Vivre à La Défense. Le promoteur accuse l’association d’avoir « retardé ses travaux »…

Le sujet Vivre à La Défense n’est, pour l’instant, pas abordé. Peut-être trop épineux puisque cette affaire est constituée de plusieurs dossiers déposés en justice, dont l’un est assez complexe – du moins l’est-il suffisamment pour que les parties adverses aient tout mis tout en œuvre afin qu’aucune Cour ne l’examine.

Les tours Hermitage à La Défense chahutées 2012 07 16

Que de bêtises !

Ca y est ! La « Presse » recommence à délivrer de fausses informations !

Pour ne citer que Le Figaro, dans lequel le journaliste reprend l’un de ses vieux articles écrit il y a déjà un certain temps (du réchauffé), mixé avec les dernières nouvelles.

Une fois de plus, les résidants et leurs proches apprennent que :

– « Le relogement des 250 « familles » qui habitaient… »

Ah bon ? Dommage qu’un journaliste confonde imparfait et présent de l’indicatif…

– « Hermitage a trouvé une solution pour 235 familles »

Ah tiens ? Première nouvelle ! Et de quel droit Hermitage trouverait une solution ?

– « Reste donc 15 familles à reloger dans l’année… »

Alors là, ça fait franchement rire ! Il doit manquer un zéro quelque part, et certainement pas en 1ere position ! (notez qu’il y a quelques mois, il était question de « 10 » familles.)

– « …Une tâche pas insurmontable »

No comment.

Mais pourquoi ce journaliste ne fait-il pas son boulot qui est d’apporter de vraies informations et de soulever de vraies questions ?

A priori, celui-ci ne connaît aucune des problématiques existantes. Peut-être préfère-t-il les écarter… Dommage, il perd en crédibilité, et ne sert ni la vérité ni ses lecteurs.

Figaro 200610