Archives du mot-clé Défense 1

« Les manifestants… » – Le Parisien 14.04.2012

 Manifestants… – Le Parisien 2012 0414                                                                                 Il Ghirlandaio : Une centaine de manifestants contre les Tours Hermitage à …   Le Figaro : Manifestation contre 2012 04 13                                                          Défense-92 : Opposants au projet Hermitage 2012 04 14

Publicités

« Un quartier vidé… »

L’ECHO D’ILE DE FRANCE le 10 février 2011                                        « Un quartier vidé de ses habitants pour du luxe », par Stéphanie HOFER

Cet article a le mérite de souligner (encore une fois) ce que vivent et ressentent de nombreuses personnes mais aussi leur colère et leur détermination. Il a également le mérite de soulever (photos à l’appui) que LOGIS-TRANSPORTS ne respecte aucunement ses devoirs et obligations de « propriétaire » -en l’occurrence, l’entretien de cette partie de la résidence- et révèle sa détérioration volontaire des lieux (deux des objets de l’un des recours en justice déposé par l’Association et certains des résidants). Depuis, LOGIS-TRANSPORTS a remis en état la porte -donnant sur la voirie- de l’un des immeubles ainsi que celle donnant sur la Dalle.

Si les habitants de deux (sur quatre) groupes d’immeubles de la Résidence des DAMIERS* subissent de multiples outrages depuis de nombreuses années, La Défense 1 compte un total de 900 appartements, des hôtels (IBIS, NOVOTEL et FRASER SUITES), une école (l’EDC), une crèche, une garderie, une bibliothèque, des commerces, des restaurants, sans omettre les tours FIRST, NEPTUNE et SAISONS. A suivre…

* Située sur les bords de Seine, la Résidence des DAMIERS a été classée « Grand Standing » en 1976.

Avec l’aimable autorisation de Stéphanie HOFER

(en pdf) : Un quartier vidé Echo d’Ile de France 2011 02 10

Livre Blanc

Il est temps aujourd’hui de mettre notre Livre Blanc en ligne.

Ecrit à plusieurs mains* au cours de l’été 2007, et dans l’ignorance totale des projets qui se tramaient, ce Livre mettait en lumière les anticipations et les questions communes des résidants et des commerçants de La Défense 1.  Mais nous ne nous en arrêtions pas là… Nous proposions aussi des réflexions, des solutions pour remédier à certains problèmes patents, tout cela en concertation avec les acteurs du site : résidants, commerçants, riverains, EPAD, EPIC (devenue EPGD, puis DEFACTO) et la mairie.

* Auteurs-rédacteurs : VIVRE A LA DÉFENSE, Conseil Syndical du DAMIERS de DAUPHINE, Conseil Syndical du DAMIERS de CHAMPAGNE, la Résidence de l’ANCRE, le représentant des commerçants.

Peu après avoir reçu ce Livre Blanc, M. BLED (prédécesseur de M. CHAIX à la direction de l’EPAD) nous a répondu qu’il ferait état de nos préoccupations lors du premier « forum Défensien ».  Ce premier forum a eu lieu en septembre 2007. Mais M. BLED n’a fait état d’aucun projet concernant La Défense 1, préférant évoquer le chantier de la tour AXA (autre sujet fâcheux).

Près de 3 ans et demi se sont écoulés depuis la rédaction de ce Livre Blanc. Et, si notre perception commune s’avérait étonnement juste à l’époque, on se rend compte aujourd’hui à quel point on s’est joué de nous tous. Le mutisme de certaines parties prenantes prend « presque » tout son sens aujourd’hui. « Presque »… car qui sait s’il ne reste pas encore un ou des pan(s) de voile à lever.

D’autre part, EPAD(ESA), DEFACTO et la mairie de Courbevoie se servent aujourd’hui de ce Livre Blanc pour penser l’aménagement de La Défense 1 et organisent une réunion à la demande des copropriétés voisines.

Actrice à part entière de La Défense 1, VIVRE A LA DÉFENSE est une association qui a près de 8 années d’existence, qui regroupe toute personne qui le souhaite (propriétaires, locataires, commerçants, usagers, etc.), membre adhérent, partisan et soutien. Elle a entre autres beaucoup travaillé sur ce Livre Blanc, et certains de ses membres sont conviés à cette réunion (mais pas au titre de l’association).

Le « problème » que connaît La Défense 1 touche la collectivité. Il s’agit d’un véritable combat de quartier, de défense de citoyens et du droit commun, et certainement pas d’une vague querelle de clochers qui ne concernerait que certaines personnes.

* 16 décembre 2010, 19:30, Ecole André Malraux au 11, rue Louis Blanc à Courbevoie (réunion organisée à la demande des copropriétés Damiers de Champagne et de Dauphiné)

LIVRE BLANC – 2007 0831

Réunion de quartier 08 décembre 2009

L’un des membres du Comité Consultatif de l’EPGD, également membre de Vivre à La Défense, sera absent le mardi 8 décembre 2009 lors de la « réunion élargie du Conseil de Quartier », mais aussi et surtout lors d’une réunion «spéciale ASA Défense 1» qui aura lieu un peu plus tôt le même jour.

Cependant, cette personne a fait parvenir un mail aujourd’hui à diverses personnes de :

– l’EPAD et de l’EPGD,

mais aussi aux Sociétés :

– COGEDIM, HERMITAGE, LOGIS-TRANSPORTS,

et,

– aux commerces et hôtels de La Défense 1,

– à l’EDC,

– à la résidence de l’Ancre,

– aux Conseils Syndicaux des immeubles « Champagne » et « Dauphiné »,

et, bien évidemment, à Vivre à La Défense.

Copie de ce mail à également été adressé à M. Kossowski (député-maire de Courbevoie et Vice Président de l’EPAD).

Espérant n’avoir oublié personne, bonne lecture…

« (…) je ne pourrai donc pas participer à la réunion prévue le mardi 08 décembre 2009. En revanche, en tant que membre du Comité Consultatif de l’EPGD, je souhaite recevoir un compte rendu de la dite réunion.

J’habite La Défense 1 (« Damiers de Champagne ») et pratique le quartier depuis 27 ans…

Qui peut mieux que les résidants juger de l’aménagement de cet espace ? Aussi, à défaut de ma présence, je me fais porte-parole et me permets de vous transmettre mes remarques qui sont la synthèse de ce que voient et vivent les habitants au quotidien.

Après trois années de considérables nuisances dues aux travaux de la tour FIRST (et ce n’est pas fini !), des travaux d’aménagement venant améliorer l’espace qu’offre la place des Saisons seraient les bienvenus…

Cependant, je demande à ce qu’aucun aménagement (quel qu’il soit) ne se fasse sans concertation et participation des résidants de La Défense 1. Ces derniers ne manquent ni d’idées ni d’avis à propos de l’amélioration de leur quartier. Aucun « projet » ne peut se faire sans tenir compte de la vie du quartier et des contraintes d’entretien assurées par l’EPGD.

Il serait insensé de déconsidérer la vie d’êtres humains, sans que cela n’engendre de fâcheuses retombées.

1/ La place des Saisons, que dominent la résidence des Damiers (immeubles « Anjou-Infra », « Bretagne », « Champagne » et « Dauphiné ») mais aussi la résidence de l’Ancre, les « crèche, garderie et bibliothèque » municipales de Courbevoie, jouxte également la tour « AXA » récemment renommée tour « FIRST ».

Quels liens les auteurs de ce projet envisageraient-ils entre : le métro (station « Esplanade de La Défense ») et la rue du Général Audran (Courbevoie) ; le métro et les habitations ; le métro et les bureaux ; la circulation entre les résidences et les « crèche, garderie et bibliothèque » municipales, voire les commerces ?

2/ Il existe aujourd’hui un terre-plein planté de bouleaux qui a toute sa raison d’être sur cette place.

Nous ne voyons pas la nécessité de le détruire et de faire la dépense, ô combien inutile, d’une somme considérable (3 M€, soit 19,678,710.00 FF) pour y implanter une pelouse et un boulodrome qui ne tiendraient aucun compte des nombreuses allées et venues dans ce quartier.

3/ En semaine, tous les matins et tous les soirs, un flot de très nombreux salariés et autres usagers empruntent le trajet reliant la station de métro « Esplanade » à la tour Allianz, aux entreprises situées à Courbevoie au delà de la rue du Général Audran (par exemple CaLyon). Ces personnes ne pensent qu’à aller au plus court et ne manqueront pas de prendre des chemins de traverses…

4/ Sur La Défense 1, il y a également 950 appartements. Ces 950 appartements sont habités par des familles. Beaucoup d’enfants ont donc la chance de vivre dans un quartier sans danger, sans voitures, ce qui est très rassurant pour leurs parents. Comme vous le savez, ce quartier offre des avantages certains pour la sécurité de ceux, petits et grands, qui y vivent.

Il est impossible de ne pas tenir compte de cet aspect primordial et de grande valeur.

Par ailleurs, comme certains le savent déjà, une procédure de classement de la résidence des Damiers, en totalité, est en cours.

Aujourd’hui, entre le chantier « AXA-FIRST » mené par l’entreprise Bouygues et les droits non-respectés, les habitants (propriétaires et locataires) en ont suffisamment subi. Ils sont désormais bien décidés à ne plus laisser se dessiner des projets faits à leurs insu et qui iraient à l’encontre du respect de la vie.

Des moyens sont à leur disposition afin que le droit et le bien commun soient respectés. Ils n’hésiteront pas à les saisir.

Je mets en copie de ce courrier notre Député Maire de Courbevoie, Monsieur Kossowski, en prévision du forum élargi prévu sur le quartier Gambetta (dont nous faisons partie) prévu le 08 décembre au soir.

Très cordialement,

JAD »