Archives du mot-clé Defacto

« A La Défense, fronde contre la folie des grandes hauteurs » Bastamag! 26 06 2012

Encore quelques petites erreurs (la Résidence des Damiers n’est pas du logement « modeste » mais une résidence privée, en partie rachetée par un bailleur social à l’insu des occupants eux-mêmes titulaires de baux privés avec loyers correspondants… (là est d’ailleurs le fond du dossier). Par ailleurs, VIVRE A LA DEFENSE n’a jamais été sommée de payer 600 000 € à ses adversaires. En revanche, l’Association est bien traînée en justice par le groupe Hermitage qui lui réclame 8 000 000.00€ en dommages-intérêts en tentant de faire reconnaître « abusif » le recours déposé (nullité de la vente de 2001) – affaire au fond que nos adversaires paraissent tellement redouter que tout est mis œuvre pour faire juger irrecevable l’action de l’Association…), mais l’ensemble de l’article est juste.

A La Défense, fronde contre la folie… – 2012 06 26

Publicités

Travaux sous le porche du DAMIER de BRETAGNE

Comme pour la Place des Saisons, des travaux ont démarré sous le porche du DAMIER de BRETAGNE sans que les habitants, commerçants et usagers en connaissent la raison. Selon les ouvriers prestataires, il s’agirait de travaux qui permettraient le branchement des caméras de surveillance de DEFACTO – caméras depuis longtemps présentes sur le site. Le panneau « Info Chantier » fixé sur une barrière annonce, quant à lui, un remplacement de garde-corps (!) dont le chantier commencera le 25 août (!)  

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Place des saisons, destruction des grandes jardinières…

Si le minéral est partout omniprésent à La Défense, l’absence de  végétaux se fait cruellement sentir dans ce quartier dit des « Saisons »…                                                                                                                                       Pourtant, il y a quelques jours, un prestataire s’est mis en devoir de détruire les bacs contenant plantes et autres végétaux qui « égayaient » un peu l’espace public (entre le DAMIER de CHAMPAGNE et l’immeuble de l’ANCRE) très fréquenté.                                                                                                                                                Aucune information -pourtant indispensable- quant à ces destructions, ni mot ni panneau.                                                                                                                    

Interpellé sur le sujet à différentes reprises, DEFACTO ne semble pas avoir une idée très précise de ce chantier et évoque un projet d’amélioration de l’espace public auquel l’établissement public dit réfléchir – ce qui semble vouloir dire : on détruit d’abord, on réfléchit après.  Sur place, les ouvriers expliquaient aux passants qu’ils fallait ôter les bacs pour laisser le passage aux handicapés – comme si la Dalle n’offrait pas déjà un vaste espace permettant aux personnes à mobilité réduite de se déplacer sans problème…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour rappel : MARDI 14 FEVRIER à 18h00, FORUM DEFENSIEN (et plus encore..)

Reçu ce jour :

 » Madame, Monsieur,

Nous vous remercions de noter que le prochain Forum Défensien de Defacto aura lieu :

MARDI 14 FEVRIER à 18h00

Dans la salle de conférence du niveau -1 de la tour Manhattan.

Pour vous y rendre, il vous suffit de cliquer sur le plan d’accès de la signature mail ci-dessous/ 

Nous vous remercions de bien vouloir nous confirmer votre présence.

En espérant vous voir nombreux, nous vous souhaitons un bon week-end.

Cordialement,

La Direction de la Communication

www.ladefense.fr  »

Adresse : Tour Manhattan – Esplanade Nord – Quartier IRIS – 5, Place de l’Iris – 92095 LA DEFENSE Cedex.

Le rôle de Defacto est la gestion – l’entretien, entre autres – de la Dalle. C’est donc avec l’aide des usagers (habitants, salariés, riverains, associations) que l’Etablissement Public mène la mission dont il a la charge. 

Le dernier mail que nous lui avons adressé (hier) informait de l’état d’un escalier situé Square Vivaldi, La Défense 1 – Les Saisons – état dû à une absence patente d’entretien et au gel de ces derniers jours. Ce mail était accompagné de quelques photos (voir ci-dessous) prises par un promeneur le 09 février 2012, et priait également l’Etablissement Public de faire le nécessaire au plus vite avant qu’il n’y ait un accident. Ce mail est pour l’instant resté sans  réponse, mais il ne fait aucun doute que Defacto mettra tout en oeuvre dans les plus brefs délais pour s’acquitter de la mission qui est la sienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mystérieuse Structure Bleue …

Quelle est l’origine de cette mystérieuse structure bleue édifiée sur la voirie (rue du Général Audran) contre la façade du DAMIER de CHAMPAGNE et à quelques mètres à peine d’un axe routier très utilisé (et en travaux) ?…

EPADESA, DEFACTO, Municipalité, syndics, association, habitants, commerçants, riverains, sociétés, salariés, personne ne semble avoir réponse à cette question… Pas même les ouvriers travaillant sur la structure elle-même… Pas de panneau, pas d’info, pas d’indice ne vient renseigner qui que ce soit…

Seule la rumeur court… Il s’agirait d’une « structure sur laquelle serait posée la maquette de la tour D2 ». Mais que viendrait faire la maquette de D2 à cet endroit ? Pas de réponse…

« Qui » a donné à « qui » les autorisations d’occupation du sol à 1 mètre du flanc d’un immeuble d’habitation (un IGH), d’un axe routier ? Pas de réponse…

Si vous, lecteur, vous connaissez l’origine et le but  de cette étrange structure, n’hésitez pas à nous communiquer l’info. D’avance, nous vous en remercions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« L’Inspection des finances épingle … » LEMONDE.fr

L’Inspection des finances épingle la gestion « terrible » de l’établissement de la Défense

LEMONDE.FR avec AFP | 29.11.11 | 22h02

Vue du quartier de La Défense, le 19 octobre 2009.AFP/LIONEL BONAVENTURE

Un rapport de l’Inspection générale des finances dénonce une dérive des comptes et des « erreurs de gestion » de l’Etablissement public d’aménagement du quartier d’affaires de la Défense, révèle un article du Canard enchaîné à paraître mercredi 30 novembre. Selon l’hebdomadaire satirique, l’IGF et le conseil général des Ponts et chaussées ont enquêté pendant neuf mois sur l’Epadesa et Defacto, établissement public gestionnaire du quartier de la Défense. Leur rapport est jugé « terrible » par un fonctionnaire cité par le Canard.

Interrogés à ce sujet, les cabinets de Valérie Pécresse et Nathalie Kosciusko-Morizet, ministres de tutelle de l’Epadesa (ex-EPAD), ont confirmé mardi soir qu’un rapport était en cours et se trouvait actuellement en phase contradictoire, c’est-à-dire aux mains des personnes directement concernées pour leur donner la possibilité de répondre.

Le document devrait être achevé début décembre à l’issue de cette phase contradictoire, a précisé le ministère du budget. A terme, « le rapport sera rendu public, comme le prévoit la procédure normale », a indiqué de son côté le cabinet de Mme Kosciusko-Morizet.

L’Epadesa n’était pas joignable mardi en début de soirée et Defacto n’a pas souhaité faire de commentaire. L’établissement public avait démenti le 23 novembre être dans une situation financière difficile, comme l’avait affirmé le président UMP du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, dans L’Express.

Selon M. Devedjian, l’Epadesa souffrirait d’un « déficit structurel » et d’une « accumulation de passifs ». « La Cour des comptes y passe beaucoup de temps », avait ajouté l’ancien président de l’EPAD et actuellement l’un des vice-présidents du conseil d’administration de l’Epadesa. L’Epadesa avait répondu, dans un communiqué, que « l’établissement n’est pas endetté », ajoutant qu’un établissement public « n’est pas fait pour générer des excédents » mais pour « mener à bien une mission confiée par l’Etat et la terminer à l’équilibre ».

http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/11/29/l-inspection-des-finances-epingle-la-gestion-terrible-de-l-etablissement-de-la-defense_1610948_3234.html#ens_id=1610949