Archives pour la catégorie Revue de Presse

« La vérité sur… » Challenges 11.06.2015

2015 06 11 CHALLENGES La vérité sur... p12015 06 11 La vérité sur... p.2 CHALLENGES

version pdf :  2015 06 11 La vérité sur… CHALLENGES

Enfin un bon article ! Certes trop court par rapport à la multiplicité des faits, mais surtout le plus neutre et le plus « près » de la réalité lu jusqu’à présent (et donc depuis 7 ans et demi que les médias évoquent cette affaire). 

Mais après cela, quel coup de bâton l’association VIVRE A LA DEFENSE va-t-elle encore recevoir et quel revers va-t-elle encore subir ?… Il lui est manifestement extrêmement difficile d’obtenir l’application des lois et la reconnaissance de ses droits, bien que, et contrairement aux dispositions légales et statutaires du bailleur social LOGIS-TRANSPORTS, ce dernier  gère depuis juillet 2001 des immeubles privés occupés par des titulaires de baux privés marché libre depuis l’origine (1976)…

Quant aux habitants de ces immeubles, ceux-ci ont commencé leur combat au cours du second semestre 2002 peu après avoir appris que l’institutionnel AXA avait cédé ces immeubles d’habitation privés marché libre (loi 1989) au dit bailleur social (loi 1948 exclusivement). L’association VIVRE A LA DEFENSE a, quant à elle, été créée en février 2003. Un combat dont les origines remontent donc à bien des années avant que ce projet HERMITAGE PLAZA n’ait été porté à la connaissance des habitants.

* handicapé, ce monsieur a déposé un recours contre cette expulsion car l’affaire n’est pas aussi simple que celle décrite.

« Les Russes gâchent pour 2 Mds de béton à La Défense »

Du Canard….

2014 12 10 CANARD ENCHAINE Les Russes gâchent pour 2 Mds de béton à La Défense

Très bon article. Soulignons tout de même qu’il ne s’agit pas de logements sociaux, mais de logements privés (et donc de baux privés loi 1989) curieusement acquis par le bailleur social LOGIS-TRANSPORTS (bailleur dont les statuts et les dispositions légales sont pourtant soumis à la loi 1948 !) en juillet 2001. La (très) longue bataille juridique engagée depuis des années par les résidants contre cette affaire à multiples tiroirs, a donc pour point initial une cession-acquisition -occulte et pour le moins singulière- d’un ensemble résidentiel privé et occupé, réalisée en 2001 entre un institutionnel privé (AXA) et un bailleur social (LOGIS-TRANSPORTS). Ce n’est qu’en 2008 que le groupe HERMITAGE est  entré en  scène.

… au Business

2014 12 10 BUSINESS IMMO Hermitage réagit à... p1

2014 12 10 BUSINESS IMMO Hermitage réagit à... p2Une réaction qui ne manque pas de sel…

nb : les habitants concernés n’ont aucun lien juridique ou autre avec le groupe HERMITAGE.

« Les tours Hermitage à La Défense chahutées » Le Figaro 16 07 2012

Rectification pour nos lecteurs : il n’a jamais été proposé un sou aux propriétaires de la Résidence des DAMIERS. Seule l’ASL s’est vue proposée quelque argent (bien moins que 8 M€*) et quelques arrangements (chaudière, ravalement minimum de base), le tout étant en outre soumis à conditions.                                                                                                                                           *il y a du y avoir confusion : 8 M€ est la somme que réclame le groupe Hermitage à Vivre à La Défense. Le promoteur accuse l’association d’avoir « retardé ses travaux »…

Le sujet Vivre à La Défense n’est, pour l’instant, pas abordé. Peut-être trop épineux puisque cette affaire est constituée de plusieurs dossiers déposés en justice, dont l’un est assez complexe – du moins l’est-il suffisamment pour que les parties adverses aient tout mis tout en œuvre afin qu’aucune Cour ne l’examine.

Les tours Hermitage à La Défense chahutées 2012 07 16