Communiqué de Presse

C’est sans surprise que l’association VIVRE A LA DEFENSE a été informée le 23 juin 2015 du rejet de sa requête contre les trois permis de construire du groupe HERMITAGE.

Contrairement aux assertions du représentant du groupe HERMITAGE, qui laisse une fois de plus entendre que les jeux seraient faits, ce rejet de recours contre des permis de construire n’est pas synonyme de « feu vert » à la construction. Loin de là.

Indépendamment des autres recours déjà formés, et toujours en cours, l’association VIVRE A LA DEFENSE rappelle que le jugement du 19 juin 2015 ne présente aucun caractère définitif puisque un appel va être formé.

L’association VIVRE A LA DEFENSE rappelle également qu’aucun de ces recours, pas plus celui-ci qu’un autre, n’a été jugé abusif contrairement à ce que l’on a maintes fois pu lire dans la presse.
A ce propos, nous rappelons que la société HERMITAGE a assigné l’Association avec demande de dommages-intérêts à hauteur de 8,000,000.00 € pour recours abusifs… des recours qui n’ont jamais été jugés abusifs !
Rappelons également que les résidants visés par le projet HERMITAGE n’ont aucun lien juridique avec cette société. En revanche, ce qu’ils vivent au quotidien depuis plusieurs années est un cauchemar.

L’association VIVRE A LA DEFENSE n’en a pas terminé. Son combat a commencé début 2003 après avoir constaté que trois groupes d’immeubles privés, exclusivement occupés par des personnes titulaires de baux privés secteur marché libre (loi 1989), avaient été cédés à leur insu à un bailleur social (organisme soumis à la loi 1948 avec la stricte obligation de répondre à son objet social juridiquement et légalement encadré) : LOGIS-TRANSPORTS.

Certes l’Association ne bénéficie d’aucun « soutien politique et économique », mais elle continuera son combat jusqu’à ce que les lois d’ordre public, notamment, soient respectées et appliquées dans un Etat de Droit.
Elle a par ailleurs suffisamment de sagesse pour savoir qu’il ne sert à rien de crier « Victoire ! » tant que la partie n’est pas finie.

Le 24 juin 2015

pdf CP VALD 24 06 2015

Advertisements

2 réflexions sur “ Communiqué de Presse ”

  1. Bravo continuez chers amis !!

    ca devient d’une gaminerie sans nom vos multitudes d’appels et de cassation à tout va…..Vous savez que la justice est lente et vous en profitez.
    Au début c’était pour défendre votre point de vue (et c’est tout votre droit) mais maintenant ce n’est plus que pour emm**der profondément le monde.
    Dommage ce comportement qui prive l’Etat de 2 milliards privés et des milliers de jobs, ce genre d’occasion ne courre pas les rues ces temps ci il me semble.

    1. A qui que vous soyez,

      Comment osez-vous appeler « gaminerie » le combat titanesque mené par des gens qui veulent simplement que les lois de leur pays, en l’occurrence la France, et donc leurs droits, soient respectées et appliquées ?
      Ce que vous appelez « justice » lente l’est bien plus pour ces personnes qui auraient franchement préféré faire autre chose de leur vie qu’être obligés de s’élever contre des volontés décidément bien curieuses, à commencer par une cession occulte de biens privés marché libre intégralement occupés par des titulaires de baux privés marché libre, cession occulte faite en 2001 à un bailleur social. La Justice, celle que tout citoyen Français est en droit d’attendre de la part de son pays, se fait effectivement beaucoup attendre…
      Il n’a jamais été question pour les personnes que vous visez, Association comprise, de défendre un ou des « point(s) de vue ». Il est question de « LOIS » de la République Française et de « DROIT ». Vous comprenez ?
      Ce « comportement », dont vous parlez, ne prive absolument pas l’Etat Français de « 2 milliards privés ». Mesurez-vous réellement la portée de vos propos plus que hasardeux, voire dangereux ? Donc selon vous, l’Etat Français recevrait 2 Mds € d’une société privée Russe – au détriment des lois d’ordre public applicables à tous les Français. Ce sont vos propos, pas les nôtres.
      Une bonne fois pour toutes, l’Association et ses membres défendent des lois établies par un Etat de droit dans un Etat de droit. Et si ça «  emm**de profondément le monde » comme vous le dites si élégamment, c’est que le monde dont vous parlez se fiche de l’Etat de droit. Et s’il n’y a plus d’Etat de droit, dans quel genre d’Etat sommes-nous censés vivre ?
      Par ailleurs, la vie des Français et leurs droits ne se monnaient pas au bénéfice de certains. Les lois de la République Française non plus.
      Enfin, vous devriez vivre ce genre « d’occasion » comme vous le dites. Vous apprendriez beaucoup…
      *****
      Nous avons été relancés par l’auteur du commentaire précédent. Nous avons donc décidé de publier ces deux commentaires et d’y répondre puisqu’il insiste tant.

      « ——– Message transféré ——–
      Sujet : Com
      Date : Sat, 11 Jul 2015 14:17:31 +0200
      De : Armand Le Chatelier
      Pour : vivrealadefense@free.fr

       Bonjour,
       
      Juste un petit mail  pour vous demander pourquoi mes commentaires ne sont jamais publiés? Est ce une mauvaise manip de ma part ou un refus de votre part ? il ne me semble pourtant pas que ces commentaires soient insultants ou idiots comme celui de quelqu’un qui avait écrit un « ahahahahah »  pourtant publié. Cela me laisse croire que vous ne voulez simplement pas que les gens le lisent, peut être avez-vous honte finalement, qui sait ?
       
      En tout cas, j’aimerais vraiment avoir une réponse aux messages que j’avais posté et que vous acceptiez en public d’y répondre et sans fuire.  Sinon quel est l’intérêt de proposer un système de commentaire…
       
      En espérant que vous donniez suite à ce mail, je vous souhaite un bon wkend.
       
      Cordialement
      LC
       »

      Nous sommes vraiment désolés mais vos commentaires n’incitent pas à réponse. Ils n’ont d’autre effet que celui de mettre en exergue le niveau de ceux qui s’opposent à leurs concitoyens lesquels réclament l’application des lois dans un Etat de droit.
      Nous en reparlerons lorsqu’un projet similaire verra le jour à, et pour rester dans les Hauts-de-Seine, … Bois-Colombes, par exemple.
      Enfin, il nous semble inutile de publier ce type de commentaire dans la mesure où leurs auteurs refusent manifestement de comprendre le fond de cette affaire qui a commencé en 2001, ceux-ci n’ayant en outre de cesse d’invectiver de propos hors limite, sur leur(s) forum(s) favori(s), ceux auxquels ils s’opposent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s