« Tours Hermitage Plaza à la Défense: le permis de construire délivré » – AFP, 06 mars 2012

Il fallait bien une nouvelle « fraîche » à la veille de cette 5ème présentation au MIPIM…

Cependant, cette délivrance de Permis de Construire ne manquera pas de surprendre, si ce n’est de révolter, les connaisseurs du dossier… Entre autres éléments : 

– l’Enquête Publique regroupait trois PC. N’y en a-t-il donc qu’un seul de délivré ?

– la date butoir  du 18.01.2012 (« Les services de l’Etat n’ont pas été en mesure de statuer sur la délivrance des permis de construire des Tours Hermitage à Courbevoie (Hauts-de-Seine) dans les délais impartis par la réglementation : soit 2 mois après la remise de son rapport par la commission d’enquête.* », selon le CP de la Préfecture des Hauts-de-Seine du 30 janvier) ne veut donc plus dire « date limite à ne pas dépasser » mais « date limite à outrepasser »,

–  ce projet est directement lié à celui de la couverture de la RD7… « Si l’un ne peut pas se faire, l’autre ne se fera pas non plus ». L’Enquête Publique (RD7) est fixée à l’automne 2012. Rapport du commissaire enquêteur remis fin 2012, on peut estimer l’accord du Préfet en 2013. Ce projet doit être entièrement financé par l’EPADESA (!!!) et la reconstruction de l’autopont est obligatoire,

–  une « interdiction de démolir les lots situés dans le périmètre de l’ASL a été prononcée par délibéré,

– les recours contre les Permis de Démolir ne connaissent pas encore de date d’audience,

– d’autres procédures, toujours en cours, ne connaissent pas de jugement(s) définitif(s),

– etc.

Cette délivrance de PC a donc vraiment de quoi surprendre. Mais on comprend  mieux les récentes et lourdes pressions subies par « la dernière résidante des Damiers Infras » (précision apportée avec l’accord de la dite résidante).

Bon à savoir pour ceux qui souhaitent déposer un recours : ce soir (06.03.2012), la délivrance de ce PC n’était pas publiée sur le site de la Préfecture. Aucun délai, avec « date butoir« …, ne court donc encore (au 06 mars) **

* http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Salle-de-presse/Communiques-de-presse/Permis-de-construire-des-Tours-Hermitage/(language)/fre-FR

**http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Annonces-avis/Le-Recueil-des-actes-administratifs/RAA-2012 

« NANTERRE, 6 mars 2012 (AFP) – Le projet des tours jumelles Hermitage Plaza (320 mètres) à la Défense a franchi une nouvelle étape mardi avec la délivrance du permis de construire, mais reste en attente d’un accord pour pouvoir lancer des travaux de démolition, a-t-on appris auprès du promoteur.

Le PDG du Groupe Hermitage Emin Iskenderov a affirmé à l’AFP qu’il comptait lancer le 15 mars « des travaux préparatifs de construction », avec le désamiantage de l’immeuble Damier Infra à Courbevoie (Hauts-de-Seine) – sur l’emprise duquel se trouveront les tours jumelles – une opération rendue possible par le départ vendredi de la dernière locataire des lieux.

« La deuxième étape, ce sera la destruction. Nous sommes en train de finaliser un protocole d’accord avec des copropriétaires du Damier de Champagne et du Damier du Dauphiné pour pouvoir le faire », a précisé M. Iskenderov qui espère pouvoir engager les démolitions fin 2012.

Le tribunal de grande instance de Nanterre avait prononcé en octobre l’interdiction de ces démolitions jusqu’à ce que les sociétés titulaires des permis de démolir « aient obtenu l’accord de l’Association syndicale libre (ASL) Les Damiers-Courbevoie », qui rassemble les propriétaires et copropriétaires des immeubles riverains, sous peine d’une amende de 500.000 euros par infraction constatée.

Le TGI avait ainsi donné raison aux syndicats de copropriétaires du Damier de Champagne et du Damier du Dauphiné, qui l’avaient saisi en référé.

Ces deux résidences ne sont pas menacées de démolition, contrairement à trois autres immeubles d’habitation des Damiers (Anjou, Bretagne et Infra), mais les copropriétaires s’inquiètent d’une « hausse considérable des coûts de fonctionnement des équipements collectifs », jusque-là partagés par tous, qu’entraîneraient les démolitions pour les habitants restants. »

Publicités

Une réflexion sur “ « Tours Hermitage Plaza à la Défense: le permis de construire délivré » – AFP, 06 mars 2012 ”

  1. Ce permis de construire? De la désinformation pure et dure! Un montage médiatique orchestré en ce jour d’ouverture du fameux Mipim de Cannes pour faire croire a l’ensemble de la profession- qui n’a nullement accès au dossier « H » – que le promoteur russe a le feu vert de l’EPAD pour ériger ses tours…
    En effet, tout ce petit monde semble piétiner sans vergogne les lois de la République française. Mais la justice veille….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s