« Les tours Hermitage bloquées » Le Figaro 05 03 2012

Certes, la visibilité du Figaro n’a aucune mesure avec celle, bien plus restreinte, de Vivre à La Défense. Cependant, quelques rectifications semblent ici nécessaires…

 « (…) C’est que le promoteur russe, Nazvanie, qui s’est lancé dans cette aventure avec un projet dessiné par l’architecte star Norman Foster bute toujours sur le même problème: la démolition de trois immeubles de logement social dans le quartier des Damiers, à la place desquels sont prévues les tours Hermitage. »

Pour la énième fois : il s’agit d’immeubles privés, occupés par des baux privés et donc soumis à la loi de 1989, achetés en 2001 par un organisme social, LOGIS-TRANSPORTS (filiale de la RATP) soumis à la loi de 1948, sans que les habitants n’aient été avertis.

« (…) les copropriétaires des immeubles avoisinants (Champagne et Dauphiné) avaient obtenu l’annulation des permis de démolir en octobre 2011 devant le tribunal de grande instance de Nanterre. »

Par jugement du 13 octobre 2011, le TGI de Nanterre a prononcé l’interdiction de démolir les lots visés par les permis de démolir accordés puisque ceux-ci l’ont été en violation des statuts de l’ASL. Certes, HERMITAGE a fait appel.

« Mais ils se disaient prêts à renoncer à ces poursuites si Nazvanie leur faisait une offre acceptable. »

Tous ne se disent pas prêts à accepter une offre quelconque.

« (…) D’autant plus que, par ailleurs, il connaît quelques avancées significa­tives: selon nos informations, la dernière locataire de l’immeuble HLM, Damiers Infra, qui a mené une longue lutte pour rester dans les lieux, a finalement rendu les clés de son appartement vendredi soir. »

Comme expliqué à l’auteur de cet article, nous n’avons assisté à aucune scène « remise de clefs ».

« Vidé de tous ses occupants, cet immeuble pourrait être démoli immédiatement en cas d’autorisation par la justice. »

Cet immeuble ne pourra pas être démoli maintenant plus qu’avant. Même en faisant l’effort d’imaginer qu’un accord soit trouvé, il restera les recours contre les permis de démolir déposés d’une part par les syndics de copropriétés, d’autre part par l’Association, et enfin par les commerçants. En outre, cet immeuble n’appartient pas plus que les autres aux sociétés HERMITAGE-LES LOCATAIRES-NAZVANIE.

« (…) une association opposée au projet depuis son lancement et qui a déjà engagé de multiples procédures judiciaires contre Hermitage. »

Pour la énième fois, l’Association n’est pas opposée au projet en soi mais conteste les moyens de sa mise en place et la façon dont ont été traités les résidants. En premier lieu, elle conteste la vente d’un ensemble immobilier privé et occupé à un bailleur social en 2001. Le reste n’est que la conséquence de cette acquisition initiale. Les recours déposés ne sont que la conséquence de la détermination de LOGIS-TRANSPORTS à vouloir vider et détruire des immeubles d’excellente facture et occupés par des personnes titulaires de baux privés. L’Association a engagé des recours, non pas pour le plaisir, mais contre des permis de démolir que LOGIS-TRANSPORTS et la SNC LES LOCATAIRES ont multiplié, en « découpant » la Résidence en plusieurs parcelles. Les autres procédures ont été engagées contre les Stés AXA, LOGIS-TRANSPORTS, et la Mairie de COURBEVOIE.

Notre sentiment : en France, les victimes deviennent donc des coupables lorsqu’elles ne plient pas face à la spéculation et à ses exigences !!! Elles deviennent les « méchants » qui veulent empêcher un projet tandis que les spéculateurs passent pour des « Messie ». Voici qui est pour le moins consternant… Nous n’en serions pas là aujourd’hui si ce projet avait été sainement étudié à la base par ses parties prenantes. Mais dans ce cas, il est juste de dire que la Résidence des Damiers, ses habitants et ses riverains, n’auraient jamais pu être les cibles d’un tel projet.

Publicités

3 réflexions sur “ « Les tours Hermitage bloquées » Le Figaro 05 03 2012 ”

  1. SNC Les Locataires, Nazvanie, Mirax-Stroimontage, qui connait ces noms ? Et celui de l’EPAD(ESA)qui ne le connait pas ?! Toute cette obscure affaire est sortie tout droit du chapeau de cet auguste établissement…

  2. Une sombre affaire qui est bien loin d’être terminée.
    D’aucuns pensent que l’affaire sortie du chapeau de l’EPAD (esa) est « ,dans le sac ». C’est se tromper lourdement. Quand la vérité surgira, implacable, les manipulations en tous genres cesseront et ce sera l’heure de faire le bilan…….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s