« Un chantier retardé mais pas affecté » – 20 minutes 10.01.2012

C’est au tour du gratuit « 20 minutes » de jouer le couplet « communication » qui ne laisse dupe aucun initié à l’affaire…

Dans cet article du 10 janvier 2012, sont évoquées les deux pétitions du Net parlant de « 280 signatures » « Pour » et de seulement « 142 soutiens » (le mot « signature » s’est envolé…) « Contre ». En revanche, pas un mot sur les nombreux commentaires, émaillant ces deux pétitions, qui ne manquent pas de sel, notamment ceux insultant les habitants…

De façon amusante, seul le Président de HERMITAGE a droit à la parole alors que sa filiale, la SNC LES LOCATAIRES, et seulement sa filiale, n’est propriétaire que de 7 commerces (et de quelques locaux à usage commercial vides) dans ce quartier des Hauts-de-Seine.

Aucun riverain (qu’il soit propriétaire, locataire ou commerçant) n’a voix au chapitre. Un promoteur parle à leur place, et tout va bien dans le meilleur des mondes !…

Il est également question des « relogés dans des conditions plus qu’avantageuses. » Peut-être que le Président de HERMITAGE aurait aimé vivre dans l’un des appartements proposés aux délogés de la Résidence…

Mais encore, il est question des travaux qui auraient dû commencer en septembre 2011… Quand on y réfléchit ne serait-ce qu’une 1/2 seconde, comment ces travaux auraient-il pu commencer il y a 6 ou 8 mois (fin 2010/début 2011) alors que les forages-sondages battaient leur plein, que l’enquête publique n’a débuté que le 12 septembre dernier et qu’aucun financement du projet n’est  encore annoncé ?

D’autre part, ce soi-disant retard pris n’a aucun lien avec les recours déposés par les résidants, ou locataires légitimes et « mécontents ».

En outre, VIVRE A LA DEFENSE (association de riverains), n’a pas déposé de recours « contre » le projet de M. ISKENDEROV. VIVRE A LA DEFENSE a seulement déposé un recours contre les Stés AXA et LOGIS-TRANSPORTS (vente de 2001) et, par effet lié, contre la promesse de vente signée entre LOGIS-TRANSPORTS et la SNC LES LOCATAIRES ;  7 recours pour excès de pouvoir (« permis de démolir » entachés d’illégalité) contre la mairie de Courbevoie ; un recours contre LOGIS-TRANSPORTS visant l’entretien inexistant des immeubles et autres.

Ceci dit, il est exact que les Stés HERMITAGE et LES LOCATAIRES ont assigné l’association VIVRE A LA DEFENSE lui réclamant 8 M€ pour recours abusifs et retard de travaux et ce, avant même qu’un seul jugement soit rendu (et jugé non abusif). Des difficultés jugées « minimes » par le promoteur dans cet article…

Moins « minime » est peut-être le délibéré du TGI de NANTERRE qui a, en octobre dernier, prononcé l’interdiction de démolir de la Résidence. Mais, bien sûr, il ne faut surtout pas parler de cette condamnation..

D’ailleurs, le sous-titre de cet article « Malgré les recours, les travaux des tours Hermitage devraient commencer en 2012 » fait bien peu cas de l’importance de la Justice dans cette affaire…

Face à tant « d’erreurs » et à cet anormal droit à la parole « unique », nous avons contacté Oihana Gabriel, journaliste, auteur de l’article. Celle-ci n’a manifestement pas souhaité nous rappeler.

Idem pour : PARIS DEPECHE Tours HERMITAGE les travaux auront bien lieu 2012 01 10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s