Les charges, encore et encore…

En septembre dernier, le rappel de charges 2009 (toujours et encore en faveur de LOGIS-TRANSPORTS) n’a pas manqué de faire son apparition.

Questions (les mêmes depuis des années) :

1) Pourquoi les montants de la catégorie « total groupe » sont les mêmes alors que les Damiers de BRETAGNE, d’ANJOU & INFRA ne présentent pas, selon les 11 adresses, les mêmes particularités (surface, nombre d’étages, nombre d’appartements, etc.) ?

2) Pourquoi la catégorie « critères » mentionne-t-elle textuellement le mot « surface » au lieu des tantièmes propres à chaque appartement ? Tantièmes qui n’apparaissent nulle part, même pas sur les baux que LOGIS-TRANSPORTS a fait signer sous la pression : « En cas de refus de signature du nouveau contrat, LOGIS-TRANSPORTS dénoncera votre bail. »

3) Pourquoi y a-t-il des Charges « divers » et autres bizarreries ?

4) Pourquoi sommes-nous les seuls Courbevoisiens à régler une « taxe de balayage » – une taxe qui n’existe pas dans la ville ?…
Interrogé sur le sujet depuis de nombreuses années, M. BRABANT, DG de LOGIS-TRANSPORTS, vient (enfin) de nous répondre qu’il s’agissait d’un : «libellé informatique erroné puisque cette charge concerne les frais de nettoyage de la voie publique permettant l’accès à la résidence ».
Ah ? On est donc loin de l’impôt décidé en Conseil d’Etat. Il s’agit donc sans doute de la taxe A.S.A. (voir EPAD) qui n’est pas une charge récupérable… Ce qui nous a été confirmé à de multiples reprises par plusieurs membres de ladite Association, en présence de M. KOSSOWSKI, notre Député-maire (et Vice-Président de l’EPAD) et de plusieurs dizaines d’autres témoins.
D’autre part quand on voit l’état de la Dalle (la voie publique), on est en droit de se demander quand celle-ci a été nettoyée pour la dernière fois.

5) Pourquoi les charges sont-elles toujours de plus en plus fortes alors qu’il y a de moins en moins d’appartements occupés ?
Au 26 novembre 2009, les chiffres (du « délogement ») communiqués par LOGIS-TRANSPORTS à la mairie sont les suivants :
– Damiers de BRETAGNE : 34 vacants sur 142. Reste 108 appartements.
– Damiers d’ANJOU : 21 vacants sur 68. Reste 47 appartements.
– Damiers INFRAS : 13 vacants sur 40. Reste 27 appartements.

Les charges augmentent alors qu’il y a moins de consommateurs et donc forcément moins de consommation…
D’ailleurs lesdites consommations d’énergie interpellent sérieusement les professionnels en la matière puisque le « petit » BRETAGNE consommerait près de 22% de plus en électricité que le grand IGH « DAUPHINE » au 224 appartements occupés ! Et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…

6) Etc., etc..

Et si vous avez pu voir « ENVOYE SPECIAL », jeudi 2 décembre, dont l’un des reportages était « Locations : contrats de dupes »*, vous avez dû constater que les adhérents de VIVRE A LA DEFENSE avaient eu 100% raison de déposer des recours (cf. charges (et autres))… Quand on pense qu’au sujet du salaire de notre gardien LOGIS-TRANSPORTS nous a affirmé qu’ils avaient décidé de ne pas appliquer le décret en la matière…

* à visionner sur le site de France 2 : Envoyé Special :  » Locations : un contrat de dupes »

Quant au soi-disant « contrôle des charges » 2006-2007* fait en 2009 sous l’égide d’une habitante de la Résidence avec « l’aide précieuse » d’une Confédération ; au compte rendu réalisé par LOGIS-TRANSPORTS ; et dont le résultat était pratiquement : « Tout va bien, il faut payer », nous espérons vraiment qu’un minimum de résidants s’est fait avoir… Car les sommes en jeu sont bien supérieures à celles évoquées dans le reportage d’ « ENVOYE SPECIAL ».
* Vivre à La Défense a été habilement écartée des contrôles, bien évidemment.

Une dernière à ce propos : les provisions de charges « chauffage » ont été brusquement augmentées en juin dernier (2010) sans justification et sans avis préalable.
Après diverses explications de LOGIS-TRANSPORTS (charge lissées, étalées, diminuées, etc.), il s’agit selon M. BRABANT : « d’une erreur de traitement corrigée le mois suivant ». Que nenni ! Il s’agit purement et simplement d’une brusque augmentation de 25% (en incluant décembre 2010) par rapport à l’an dernier.

Mais, malgré les très jolies sommes, ces histoires de charges ne sont qu’un épiphénomène parmi tant d’autres qui n’ont qu’un seul but…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s