Vent de folie

Depuis le 09 avril, un vent de panique, bien calculé, souffle sur la Résidence des DAMIERS.

Tout ça à cause d’une information déformée et répandue à plaisir (« permis de démolir » au lieu de « demande » de permis ), basée sur une énième pression-intimidation exercée sur les habitants de la Résidence afin que ceux-ci quittent les lieux sans demander leur reste…

a)  il s’agit d’une « demande » de permis, pas d’un « dépôt » de permis,

b) cette demande ne concerne que les « Infras », et n’a pas la moindre chance d’aboutir sans d’extrêmes… difficultés, disons.

c)  cette demande est une aberration puisque certains des résidants des « Bretagne », « Anjou » et « Infras » ont déposé des recours en justice il y a quelques mois,

d)  par écrit, et largement diffusé, le maire a expressément signifié qu’il ne signerait aucun permis tant qu’une solution de relogement n’aurait pas été trouvée pour tous les habitants,

e) un grand nombre d’habitants refusent d’entendre parler d’un relogement quelconque. Et ils sont dans leur droit le plus parfait,

f)   cette demande est incohérente face aux statuts de l’ASL, et aux lois en vigueur en France.

De plus, comment un propriétaire peut-il vouloir démolir un immeuble qu’il veut vendre (lié par « Promesse de vente ») ? Où est la logique ?


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s