Excédés !

Cela fait des années que cela dure. Depuis plusieurs mois, les pressions s’accélèrent…

Certains résidants reçoivent des relances (parfois en guise de 1er avis), puis des mises en demeure pour des sommes non justifiées. Après une première réclamation faite par Recommandé, il arrive souvent que, sans raison, la somme réclamée baisse de façon vertigineuse. Si les exemples sont légion, nous ne citerons ici que les cas de Mme X-Y et celui de M. V. :

L’exemple de Mme X-Y :

Après avoir refusé toute proposition de « délogement »

– un rappel lui est adressé pour la somme de 1,450.00 €, le 5 février. Pas de justificatif.

– une 2ème relance lui est adressée pour la somme de 690.00€ (!), le 18 février. Pas de justificatif.

LR-AR de Mme X-Y avec demande d’explication quant aux sommes réclamées. Courrier resté lettre morte.

– une mise en demeure lui est de nouveau adressée le 10 mars pour la somme de 690.00€ (toujours sans justificatif), précisant qu’à défaut de réponse de sa part, LOGIS-TRANSPORTS prendra des mesures visant à la résiliation de son bail !!!

– En parallèle, une « 2ème relance » concernant l’attestation d’assurance de son logement stipule qu’à défaut de réponse sous quinzaine LOGIS-TRANSPORTS prendra des mesures visant à la résiliation de son bail !!! Mme X-Y avait déjà envoyé son attestation d’assurance le mois précédent…

 

L’exemple de M. V. :

Après divers rappels, etc., auxquels il n’a pas manqué de répondre par LR-AR avec demande d’explications (Recommandés restés lettres mortes),

– M. V. est assigné en justice par LOGIS-TRANSPORTS pour une somme relativement conséquente. Par le biais de cette assignation, l’expulsion immédiate de M. V. est demandée.

Cependant, M. V. a décidé de réagir : il a donc refait tous ses comptes (comparant les charges récupérables ou pas, les augmentations de loyer légales ou pas) sur les 3 dernières années. Bien lui en a pris puisqu’il s’avère que, d’après ses calculs, c’est LOGIS-TRANSPORTS qui lui doit de l’argent…

Bref… Excédés par les pressions, menaces, harcèlement et autres abus, et refusant de s’apitoyer sur leur sort, certains résidants ont décidé de porter plainte (hors dépôt de dossier au tribunal).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s