Un projet de vente occulté…

Le 28 juillet 2009, nous avons reçu un courrier de M. KOSSOWSKI, Député-maire
de Courbevoie, qui souhaitait ainsi nous tenir informés de «l’évolution du dossier
relatif au projet d’urbanisme envisagé dans le quartier des Damiers
».

A ce
courrier étaient jointes 3 copies de lettres* datées du 09 juillet 2009 :

– L’une,
adressée à M. ISKENDEROV, PDG de la société HERMITAGE.


L’autre, à M. DEVEDJIAN, Ministre du plan de relance et Président de l’EPAD.

– La
dernière, à M. BRABANT, Directeur Général de LOGIS-TRANSPORTS.


La teneur de ces courriers nous a laissé quelque peu dubitatifs…

Si M. le
Maire affirme refuser de signer des arrêtés de permis de démolir visant les
immeubles de la résidence des Damiers tant que la question du relogement
ne sera pas réglée, curieusement il occulte le projet de vente qui vise tout
d’abord ces immeubles
.

Cependant,
les résidants ne perdent pas de vue qu’avant tout, le premier objet concernant
cette résidence est une PROMESSE VENTE
entre
sociétés privées
et pas une démolition !

Ce qui,
au regard des lois de la République Française, n’est pas du tout la même chose…

Si en
février 2008, les habitants ont été officieusement mis au courant que
LOGIS-TRANSPORTS envisageait de vendre ces immeubles d’excellente
facture, une fois vides, à un investisseur privé, les médias ont tellement
relayé l’information qu’il est difficile aujourd’hui d’occulter ce point.

Ces
immeubles composés de 250 appartements, que LOGIS-TRANSPORTS brûle d’impatience
de céder pour la somme de 50 millions € à la société HERMITAGE, font
donc l’objet d’une PROMESSE VENTE soumise au délogement de ses résidants
,
et ce contre le gré de ces derniers, sans consultation, sans qu’ils n’aient
leur mot à dire, sans qu’aucun droit de préemption ne leur ait été proposé. En
revanche, ceux-ci sont priés de vider les lieux très rapidement…

Autrement
dit, en France, dans un « État de Droits », on tente de priver les
citoyens de tous leurs droits et on les traite comme de vulgaires objets sans
valeur !

Dans
l’un de ses courriers, M. KOSSOWSKI rappelle à M. BRABANT ses devoirs de
bailleur, intimant entre autres à celui-ci de veiller à l’entretien des
immeubles.

Dans un
autre courrier, M. KOSSOWSKI exprime le souhait suivant : «les
habitants ne doivent en aucun cas être pénalisés par cette opération
».

MAIS CELA
FAIT DES ANNEES QUE LES HABITANTS SONT PÉNALISÉS !!!

EN 2001,
AXA A CEDE CES IMMEUBLES AXA A CÉDÉ CES IMMEUBLES A LOGIS-TRANSPORTS A LEUR
INSU !

DEPUIS,
LES HABITANTS ONT SANS CESSE ÉTÉ PÉNALISÉS !!! ET A PLUSIEURS TITRES !

AUJOURD’HUI,
ON TENTE ENCORE D’ENFONCER LE CLOU…

*
courriers lisibles sur demande

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s