Ascenseurs : la mise aux normes de sécurité

60% des 445,000 ascenseurs qui transportent 100 millions de passagers par jour ont plus de 20 ans* et ne sont pas performants en matière de sécurité. Désormais, la loi du 2 juillet 2003 les y contraint. Et les copropriétés doivent programmer les travaux pour être en conformité avec la loi. Le décret faisant état des nouvelles dates de mises en conformité a été publié au J.O. le 30 mars 2008.                                                                                                                                                                   * les ascenseurs de la Résidence datent de 1976 (soit, 33 ans).

Trois phases pour étaler les travaux : 2010, 2013, 2018.

En matière de travaux de sécurité, le texte met en avant 17 risques majeurs identifiés par un groupe d’experts Afnor. Il s’agit des risques susceptibles de se présenter sur l’ensemble des ascenseurs et pouvant générer les accidents les plus fréquents et les plus graves. Les travaux s’articulent en trois phases :

La première, à échéance du 31 décembre 2010, avec obligation d’effectuer un contrôle technique de l’appareil avant le 31 décembre 2010, correspond aux travaux les plus urgents en termes de sécurité à savoir le verrouillage sécurisé des portes palières, la clôture des gaines, la protection contre les chocs des portes coulissantes, etc.

La deuxième, à échéance du 3 juillet 2013, comprend le contrôle de l’arrêt et du maintien de la cabine au niveau du palier pour les appareils installés avant janvier 1983, un système de téléalarme pour l’assistance aux personnes bloquées (120,000 par an), une résistance mécanique suffisante des portes palières en cas de vitrage, un système de prévention des risques de dérive d’accès de vitesse pour les ascenseurs hydrauliques…

La troisième, à échéance du 3 juillet 2018, vise les travaux concernant le contrôle de l’arrêt et du maintien à niveau de la cabine pour les ascenseurs installés après le 31 décembre 1982, un système de protection contre les vitesses excessives en montée pour les ascenseurs électriques… Des travaux longs et lourds même si chaque ascenseur ne mérite pas tous ces travaux, certaines copropriétés n’ayant pas attendu la loi pour entretenir et moderniser leur ascenseur.

Renforcement de l’entretien et des contrôles techniques : Les autres volets de la loi visent deux autres points. D’une part, concernant l’entretien et donc l’obligation de maintenir les appareils en bon état de fonctionnement.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s