Nous avons ouïe-dire que…

Nous avons ouïe-dire que certain(e)s avançaient le fait
qu’il y aurait 150 demandes de relogements (sans réel acceptation du
« projet ») sur les 200 et quelques résidants des immeubles
« Infras », « Anjou » et « Bretagne ». Comment peut-on dire des choses pareilles ????

Selon une étude réalisée par « Vivre à La
Défense » en mai 2008 auprès des résidants (pas toujours au courant de
leurs droits) :

  • 72% refusent d’être délogés de chez eux
  • 21% ne seraient pas contre
  • 7% ne savent pas

En mai dernier,
les ¾ des résidants refusaient de quitter leurs appartements, et non pas
le contraire. Une seconde enquête a été lancée en novembre. D’après les
premiers résultats, les résidants sont de moins en moins d’accord avec le fait
d’être pris pour des imbéciles.

Nous avons
également ouïe-dire que certain(e)s avaient évoqué le fait qu’un groupe de travail municipal s’était réuni pour la
première fois le 28 novembre, afin d’accompagner le
«relogement des locataires
de LOGIS-TRANSPORTS.
»

        Mais qu’est-ce que ce groupe de
« travail » municipal qui veut « reloger » des gens qui
sont en droit de rester chez eux ?

       Qu’est-ce que ce groupe de
« travail » municipal qui « œuvre » dans le sens de
LOGIS-TRANSPORTS, et donc dans le plus grand mépris du droit et de toutes les lois
de la République Française ?

       Comment un groupe de
« travail » municipal ose-t-il aller à l’encontre des lois en vigueur
dans notre pays ?

Quand va-t-on arrêter de prendre les gens pour des
idiots ???

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s