Contrôle des charges : la réponse…

Pour rappel : par courrier Recommandé AR daté du 17 sept. 2008, « VIVRE A LA DEFENSE » avait, entre autres, demandé à LOGIS-TRANSPORTS de trouver un créneau afin que l’association puisse faire un contrôle de charges des années 2006 et 2007 (ces deux « régularisations » ont été reçues par les résidants le 30 août 2008).

Nous avons enfin reçu une réponse (le 10 octobre 2008, soit près d’un mois plus tard), signée de Bruno CLAIR (copie à : Marc BRABANT, Isabelle CARTON, Stéphane SAR et Hélène SUSINI).

Après lecture de cette lettre, nous constatons que, comme d’habitude, LOGIS-TRANSPORTS ne répond pas à nos différentes préoccupations : soit les propos tombent à côté, soit nos préoccupations sont purement et simplement éludées.

Mais la Palme revient toutefois à la réponse apportée à notre demande de créneau pour vérification des charges : « Nous prenons note, sans toutefois l’agréer, de votre position vis à vis des régularisations de charges et vous informons qu’une réunion de contrôle des charges est prévue le 21/10/2008 à 14h00 dans nos locaux ; cette date nous ayant été confirmée par l’association des locataires « la défense des damiers » (cf notre mail du 03/10/2008). Dans l’attente de votre présence à cette réunion ; nous vous prions de croire, etc… Bruno CLAIR. » Excellent !!!

Autrement dit, VIVRE A LA DEFENSE demande officiellement à LOGIS-TRANSPORTS un créneau afin de faire vérifier les charges et celle-ci lui répond, près d’un mois plus tard, qu’une association X « … a confirmé la date du 21 octobre, et que notre présence (pas notre participation) blabla… » Hallucinant ? Certes, mais amusant aussi… Et surtout, pas si étonnant que cela de la part de LOGIS-TRANSPORTS vis à vis de VIVRE A LA DEFENSE…

D’autant plus qu’un certain nombre de résidants nous ont récemment confié avoir demandé, par écrit R.A.R. à LOGIS-TRANSPORTS, à ce que ce soit VIVRE A LA DÉFENSE qui s’occupe de ce contrôle de charges. Mais visiblement, LOGIS-TRANSPORTS n’en a cure… et applique des méthodes qui s’apparentent à du favoritisme.

Il est sûr que, face à la curieuse situation à laquelle nous devons faire face, nous n’avons jamais brossé LOGIS-TRANSPORTS dans le sens du poil. Et pour cause… Il est absolument hors de question que l’Association cautionne quoi que ce soit provenant d’un propriétaire capable de passer outre toutes les lois d’ordre public. Un propriétaire qui saigne ses clients-locataires à blanc depuis des années, qui n’apporte pas une once d’entretien à cette résidence, qui condamne de beaux appartements après en avoir fait détruire tous les sanitaires (baignoires, lavabos, toilettes, douches), etc.. Et ce, malgré sa mission au service de l’intérêt général et dans la situation économique actuelle.

Tout cela dans le seul but de faire partir des gens (qui n’ont rien demandé), afin de pouvoir vendre ces immeubles vides.

Il faut savoir que le « rappel » de charges 2006 exigé représente 25% de plus que la totalité des déjà lourdes provisions mensuelles prélevées dans l’année. Irréel !

Les membres de VIVRE A LA DÉFENSE, mais aussi des non-membres, s’opposent formellement à ce qu’un contrôle des charges soit fait « façon LOGIS-TRANSPORTS » et aucun d’entre eux n’en acceptera le résultat.

– Bien sûr, l’Association n’accepte pas cette proposition fantoche.

– Bien sûr, l’Association va répondre à M. CLAIR, Directeur Maintenance de LOGIS-TRANSPORTS.

– Bien sûr, l’Association ne change pas de cap.

Ces rappels de charges ubuesques viennent s’ajouter à : l’absence total d’entretien depuis des années ; à la destruction des sanitaires des appartements laissés vacants (depuis début 2008) ; aux hallucinantes augmentations de charges et de loyers de 2007 ; à la promesse de vente (des immeubles une fois vidés de leurs occupants) de 2007 entre un bailleur social et un promoteur privé ; au « cassage » des baux de 6 ans en cours fin 2006 ; à la cession-acquisition d’immeubles occupés du secteur privé en 2001 entre  un institutionnel privé et un bailleur social.

Chacun est libre d’en conclure ce qu’il veut de cette succession de faits.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s